Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Histoire et patrimoine

Histoire et Patrimoine

Civray de Touraine est la seule commune de Touraine à s'étendre largement de part et d'autre du Cher.

Cette particularité lui valut, d'ailleurs, d'être coupée entre novembre 1942 et la libération en deux parties : l'une en zone occupée (nord), l'autre en zone non occupée (sud).

Le terroir présente ainsi une grande variété : de la forêt d'Amboise en passant par les coteaux couverts de vignes, la Varenne humide en fond de vallée et au sud l'amorce du plateau de la Champeigne Tourangelle.

 

Sites et Monuments

ÉGLISE SAINT GERMAIN (XIIIe siècle)

L'Eglise paroissiale fut classée monument historique en 1946.

Elle est dédiée à Saint-Germain. En effet, au VIème siècle, Civray était un domaine appartenant à Saint-Germain, Evêque de Paris.

Les parties les plus anciennes de l'édifice ont aujourd'hui près de 900 ans puisqu'elles datent du XIIème siècle : il s'agit de la nef et du transept. Le coeur, à chevet plat et voûte angevine, date du XIIIème siècle tout comme les trois vitraux retraçant la vie de Saint-Germain. A l'intérieur, une pierre d'autel armoriée (XVIIème siècle) provient du Donjon de Mesvres.

L'Eglise occupe l'emplacement d'un sanctuaire plus ancien : on a retrouvé au XIXème siècle, les vestiges d'un baptistère carolingien (VIIIème siècle) équipé d'une cuve en poterie (un dolium) qui devait être à l'origine (IVème ou Vème siècle) une grande jarre utilisée pour le stockage du grain ; ce dolium est conservé à Tours, à l'Hôtel Gouin, musée de la Société Archéologique de Touraine.

 

DONJON DE MESVRES (XIIe-XVe siècle)

Classé à l'inventaire des monuments historiques en 1932.

 

LA VALLÉE DE MESVRES

La Vallée de Mesvres se situe en limite ouest de la Commune, à 3 km du centre-bourg. Il s'agit d'une petite agglomération longiligne qui s'étend sur près de 2 km, le long du ruisseau du même nom, lui-même affluent du Cher. Le château occupe une position centrale dans la vallée.

Les parties les plus anciennes datent des XIIème et XIIIème siècles mais le bâtiment fut en grande partie reconstruit au XVème siècle.

On peut encore voir la massive silhouette du donjon carré, équipé d'une bretèche sur la face sud. Une chapelle (désaffectée) lui est accolée. Des restes de douves et plusieurs souterrains sont également conservés.

 

L'ENSEMBLE D'ÉCLUSAGE SUR LE CHER

Il est composé d'un barrage, d'une écluse et de sa maison-éclusière.

On pouvait en effet remonter le Cher depuis Tours jusqu'à Saint-Aignan (Loir et Cher) et parvenir à Vierzon, Bourges et même Nevers par le canal du Berry. Les travaux d'aménagement remontent au XIXème siècle (le canal du Berry fut ouvert en 1828). Le barrage, haut de deux mètres est muni d'aiguilles que l'on retire en période de hautes eaux. La maison-éclusière porte les marques des deux grandes crues de mai et juin 1856.

Pendant la dernière guerre, dans l'est du département et jusqu'à Bléré, la ligne de démarcation suivait le cours du Cher : Civray se trouvait donc coupé en deux entre zone occupée (au nord) et zone non-occupée (au sud) ; les barrage-écluses étaient alors des lieux stratégiques.

 

AUTRES SITES

Château de la Grillonnière (XV-XVIe siècle)

Logis de Diane (XVIè siècle)

Château de Civray (XVIIIe siècle)

Manoir de Thoré (XIXe siècle)

Nombreux puits et lavoirs et quelques loges de vignes.